Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sous le soleil exactement Nature, patrimoine, poésie et partages

notre planete

L'arbre de la colline

Marine D:
L'arbre de la colline
L'arbre de la colline

Il donne sa houppe au vent Au milieu de la colline il a grandi Au début et à la fin du jour Il est le gardien, le sauveur Cet arbre est celui du voisin Celui de la buse variable Celui de la fauvette et du roitelet Du faon qui écoute et se méfie Et ne veut pas perdre sa mère A l'orée de l'aube Il donne sa protection au tout venant Il veille La bourrasque a tronqué ses branches Après l'ouragan l'accalmie Cet arbre a le goût de la vie Il est là pour nous le dire Il est là après les grandes tempêtes Au début et à la fin du jour © marine D Pachelbel Canon

Artémis

Marine D:
Artémis
Artémis

ENVOYER SON CRI Envoyer son cri vers les nuées Jusqu'à faire entrouvrir le ciel Jusqu'à allumer ses flamboyances La gloire de ses feux Faire trembler la lune qui s'ennuie La nuit On me l'a dit Et qui savoure encore un peu Le jour naissant Envoyer son cri Faire trembler les collines désertes Jusqu'aux places, jusqu'aux remparts Jusqu'en haut des tours La rosée baigne les gouffres sensuels Les sons s'amplifient Réveillant La guerrière au bandeau Armée de flèches d'argent Déterminée Artémis... L' écho des incertitudes Revient au galop Avec cette clameur multipliée Que chaque bord du temps Psalmodie Avec...

Monsieur Anis à Alep

Marine D:
Monsieur Anis à Alep
Monsieur Anis à Alep

à Alep, photo de Joseph Eid, pour l'Herbier de poésie Syrie sacrifiée Bombes et gravats Tant que la musique résonne Au milieu des décombres Le vieil homme se veut en paix Avec le bout de sa vie Qui ne vaut plus Une once de révolte Il écoute Il fume Il attend Patiemment Le monde lui est devenu étranger Il ne craint pas la mort Il ne voit rien autour de lui Il n'entend plus Que la beauté des sons Qui distillent L'Harmonie © marine Dussarrat

Ecouter vibrer l'espace

Marine D:
Ecouter vibrer l'espace
Ecouter vibrer l'espace

Champignon sous l'eucalyptus décembre 2016 Laisser vibrer l'espace Le temps s'écouler Miroiter la feuille Sous un vent de plume Le silence souligne Cet instant magique Qui ne reviendra pas... Choisir un chemin différent Aux sauvages odeurs boisées S'échapper des pistes imposées Respirer profondément Ne plus être dans le rang Divinement l'oiseau le dit Il suffit de l'écouter © Marine D

1 2 3 4 5 > >>