Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sous le soleil exactement Nature, patrimoine, poésie et partages

partage et poesie

Artémis

Marine D:
Artémis
Artémis

ENVOYER SON CRI Envoyer son cri vers les nuées Jusqu'à faire entrouvrir le ciel Jusqu'à allumer ses flamboyances La gloire de ses feux Faire trembler la lune qui s'ennuie La nuit On me l'a dit Et qui savoure encore un peu Le jour naissant Envoyer son cri Faire trembler les collines désertes Jusqu'aux places, jusqu'aux remparts Jusqu'en haut des tours La rosée baigne les gouffres sensuels Les sons s'amplifient Réveillant La guerrière au bandeau Armée de flèches d'argent Déterminée Artémis... L' écho des incertitudes Revient au galop Avec cette clameur multipliée Que chaque bord du temps Psalmodie Avec...

Mille marguerites

Marine D:
Mille marguerites
Mille marguerites

Veuillez excuser ce doublon, j'ai posté cet article ici par erreur. Il était destiné à Emprises de brises Enfant... Enfant, je te montrerai les mille marguerites qui dansent au pré voisin, elles abritent des fourmis, des grillons, l'écureuil qui fouine, l'abeille courageuse, les futurs nids et les nouveaux, le bouton d'or et le trèfle odorant... Nous verrons le lièvre bondir entre les herbes dans la rosée Nous monterons sur la butte nous asseoir sur le vieux banc bien caché sous le cerisier et la glycine, à l'abri des regards, il abritera tes rires et le chat siamois, nous rejoindra Se lèvera un...

Le chemin

Marine D:
Le chemin
Le chemin

Musique de Marck Knopfler Roméo et Juliette clic sur la photo Un jour je te dirai ce chemin de lumière Ce chemin où tout promet Où tout commence où tout finit Je te le montrerai orné du merisier Tout blanc au printemps Sous la voûte des acacias La flambeur des chênes Il sera nous ensemble et si un jour il devient symbole de solitude Et d'absence Pour toi ou bien pour moi Dans nos âmes il sera A notre image Nous l'aurons aimé Nous l'aurons senti Vibrer et vibrionner Au profond de notre être Comme un fief partagé Où le don est bonheur Entremêlé de larmes © marine D A ceux qui comptent en nos coe...

La rivière de mon enfance

Marine D:
La rivière de mon enfance
La rivière de mon enfance

Quand mon rêve s'étiole Comme fleur en fin de vie Quand ton sourire s'efface La petite rivière chante du côté De mon souvenir Du côté de l'enfance Là où Dame tortue promenait sa maison Dans le verger aux poiriers en espaliers Bordé d'un vieux lavoir Une tourterelle Roucoule en boucle Quand soudain le ciel s'obscurcit Quand l'envie de continuer Se fait absence Se fait refus Se fait à quoi bon... Ma petite rivière chante En poésie... © marine Dussarrat

Se souvenir de nous...

Marine D:
Se souvenir de nous...
Se souvenir de nous...

Je me souviendrai de nous De tout ce qui emplit notre regard A l’horizon ocre et braise Qui nous dévoilera le ciel rose D’un matin froissé Les nuances dorées du soir Coiffées de légers nuages Comme plumes au vent Dans son reflet nous lirons Nos pensées, nos silences Nos dissonances Comme dans un livre ouvert Qui dit peut-être Qui dira encore Et se terminera en apothéose En coucher luminescent Sur la colline Ou dans l’océan Au bout des grèves interminables Là où nous serons Là où passera la route Si elle nous rassemble Vers un ailleurs de questions Un espoir de réponses Tu te souviendras de nous...

Monsieur Anis à Alep

Marine D:
Monsieur Anis à Alep
Monsieur Anis à Alep

à Alep, photo de Joseph Eid, pour l'Herbier de poésie Syrie sacrifiée Bombes et gravats Tant que la musique résonne Au milieu des décombres Le vieil homme se veut en paix Avec le bout de sa vie Qui ne vaut plus Une once de révolte Il écoute Il fume Il attend Patiemment Le monde lui est devenu étranger Il ne craint pas la mort Il ne voit rien autour de lui Il n'entend plus Que la beauté des sons Qui distillent L'Harmonie © marine Dussarrat

1 2 3 4 > >>